Robe « Un Américain à Paris » burda #2

Aujourd’hui je vous propose de suivre les étapes de la réalisation de la robe « Un Américain à Paris », une masterpiece du Burda de Novembre 2014. J’ai choisi de réaliser ce modèle pour le mariage d’un couple d’amis. Il s’agissait d’une grande cérémonie, d’un château…, je voulais donc quelque chose de classe et je suis donc partie sur du long.

Cette robe est faite en mousseline et doublée entièrement de satin. La première étape et pas des moindres, la coupe, a mobilisé pas mal de mon temps car le patron comporte pas moins de 18 volants en arc de cercle. Ajouté à cela, le tissu mousseline… il y a de quoi se tirer les cheveux !! Pour la coupe de la mousseline, j’ai été confronté à un premier problème qui était que je ne pouvais pas reporter mon patron en ajoutant les marges de couture comme je le fais d’habitude, le tissu ne marque pas, il glisse, il s’étire, un enfer. J’ai alors employé les grands moyens et j’ai eu l’idée d’utiliser du scotch à tapisser pour maintenir le patron sur le tissu pour la découpe (notamment pour les fameux volants). Ce n’est peut-être pas une méthode très académique mais c’est tout ce que j’ai trouvé car je n’avais pas alors à ce moment de tapis de découpe ou de cuter rotatif qui m’auraient bien aidé. Cette méthode a permis de reproduire le patron fidèlement sans étirer le tissu, le trouer, etc. et c’était déjà bien.

Pour le bustier, il fallait combiner un travail de plissé sur la mousseline pour devant, une doublure et insérer des bretelles. Je me suis vraiment éclatée sur cette partie car c’était un travail très technique dont le résultat est à la hauteur de mes attentes, le plissé est joli et l’ajustement du bustier est super, je n’ai pas eu à faire de retouche du patron. Pour faire les choses correctement, j’ai bâti tout le tour du devant à la main car des épingles auraient abîmé le tissu et la couture n’aurait pas été assez précise.
Ensuite la jupe, c’était plus simple. Tout d’abord sur le grand rectangle de mousseline qui sert de jupe, j’ai du tout d’abord coudre les 18 volants. La taille a été froncée avec la doublure également et fixée ensuite au bustier auquel j’ai rajouté un zip invisible.

Et voilà! Quelques finitions plus tard et après quelques heures (jours…) de travail, je suis vraiment ravie du résultat et nous voilà partie pour un super mariage !

———————————————————————–

Patron : Robe Un Américain à Paris du Burda de Novembre 2014
Tissu : Mousseline rose poudrée et satin ivoire Mondial Tissus

Niveau : Avancé

Accessoire : Boléro Morgan

Publicités

3 réflexions sur “Robe « Un Américain à Paris » burda #2

  1. Pingback: Robe de cocktail | CRéAtive CRéAtion by Steph

  2. Bonsoir,
    Je suis entrain de confectionner la même robe que la votre et je connais quelques difficultés pour réaliser le drappé du bustier. Pouvez-vous m’expliquer comment vous avez procédé ?

    J'aime

    • Bonjour,
      J’ai aussi un peu galéré pour le drappé. J’ai fait des fronces sur les côtés et sur le haut jusqu’à la pointe (deux rangs de points lâches que l’on tire ensuite). Ensuite je les ai fixés une à une avec une épingle pour qu’elles soient dans le sens que je désirais. Pour ça j’ai travaillé sur mannequin ça m’a beaucoup aidé pour voir où tombaient les plis. J’ai bâti le tout et ensuite j’ai tout fixé avec un point droit dans mes marges de couture avant l’assemblage. J’espère que mes explications vous aideront et j’espère voir une petite photo peut être ? À bientôt. Stéphanie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s